Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

124788.jpg

Dans son livre "Devoirs de vérité" paru en mai 2006 François Hollande a écrit : « S'il faut, que sur 1956 et les pouvoirs spéciaux, je sois plus explicite, je le fais ici, au nom du Parti socialiste aujourd'hui. Nous sommes comptables du passé et responsables de l'avenir. La SFIO a perdu son âme dans la guerre d'Algérie. Et nous devons faire en sorte pour que cela ne se reproduise pas ».

Pourquoi rappelons-nous ces écrits de François Hollande ? Dans l’article ci-dessous deux socialistes n’ont-ils « pas perdu leur âme ?»

Au Touvet, la maire (PS) du Touvet Laurence Théry, le 9 juin dernier, n'a fait que protéger les soutiens OAS... pour l'hommage au criminel Claude Piegts.

A Aix-en-Provence, l'ancien maire PS Jean-François Picheral a participé à l'inauguration d'une nouvelle stèle OAS, en dévoilant cette stèle en compagnie de la maire (droite extrême) Maryse Joissains, cette dernière félicitant et remerciant même Jean-François Picheral... comme vous pourrez le constater dans la vidéo ci-dessous.

siteon0-copie-1

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article5469

Depuis plusieurs années, le 7 juin, anniversaire de l’exécution en 1962, de deux des quatre membres de l’OAS condamnés à mort, des nostalgiques de l’ancienne entreprise terroriste appellent à leur rendre hommage dans les cimetières de Perpignan et du Touvet. Cette année encore, cet hommage a été interdit par le préfet des Pyrénées-Orientales qui a accédé à la demande du Collectif pour une histoire franco-algérienne non falsifiée, en interdisant « tout rassemblement aux abords du cimetière » de Perpignan.

Il n’en a pas été de même le 9 juin dernier au Touvet (Isère), où la maire (PS) s’est contentée de fermer l’accès au cimetière et d’en confier la clé à un responsable des forces de l’ordre ; ce dernier a filtré les entrées, ne laissant passer que des soutiens de l’OAS. Un hommage a ainsi pu être rendu, sous la protection des forces de l’ordre, à Claude Piegts l’un des assassins du commissaire central d’Alger, Roger Gavoury.

**************************************************************************

Hors article LDH : nous reviendrons sur l’hommage scandaleux du Touvet où la maire socialiste n’a fait que protéger les soutiens de l’OAS.

************************************************************************************************

Les valeurs de la République ont été plus gravement bafouées le 7 juin par l’inauguration à Aix-en-Provence d’une nouvelle stèle sur le modèle de celles de Perpignan et de Marignane, par la maire (UMP - Droite populaire) Maryse Joissains, par René Andrès président du Collectif aixois des rapatriés, et par l’ancien maire PS Jean-François Picheral. Cette cérémonie scandaleuse a provoqué l’indignation de nombreux Aixois.

Quand donc ces sortes de tumeurs cesseront-elles de se multiplier dans le Midi méditerranéen ? Les responsables politiques vont-ils enfin prendre conscience des dégâts commis dans la société française par la complaisance qu’ils continuent à manifester envers ces nostalgiques de la France coloniale dans ses aspects les plus violents.

 picheral_masini_aix7juin13-1cd22.jpg

 Maryse Joissains actuel maire (UMP – Droite populaire) d’Aix-en-Provence et Jean-François Picheral, ancien maire (PS), dévoilent la stèle ...

*********************************************************************************

Déclaration commune de 9 organisations politiques

et associatives aixoises

HONTE ET INFAMIE

Vendredi 7 juin, plusieurs centaines d’Aixois se rassemblaient devant l’IEP pour exprimer leur tristesse et leur indignation après le meurtre du jeune Clément Méric par des militants d’un groupuscule fasciste. Le même jour, Maryse Joissains, maire d’Aix en Provence inaugurait une stèle érigée en l’honneur des "combattants pour que vive l’Algérie française" auxquels elle a rendu un hommage appuyé.

Reprenant à son compte les rengaines racistes sur les bienfaits civilisateurs de la colonisation française et l‘arriération du peuple algérien “qui n’a même pas su profiter de ses ressources naturelles”, elle a légitimé, à cette occasion, l’idéologie nauséabonde des activistes de l’OAS dont les crimes ont été condamnés sans appel par l’histoire et par la République.

La coïncidence de ces deux événements jette une lumière crue sur les passerelles qui se multiplient, en France, et aussi dans notre ville, entre la droite et l’extrême droite.

Du déchaînement homophobe des anti-mariage pour tous à la résurgence des discours ouvertement racistes et xénophobes, des responsables et élus de la droite "décomplexée" font, chaque jour plus nombreux, le choix d’une radicalisation qui renforce une ultra-droite de plus en plus violente et organisée.

A l’heure où le meurtre de Clément Méric nous montre que le ventre d’où est sortie la bête immonde est toujours fécond, les Aixoises et les Aixois attachés à la Démocratie et à la République ne peuvent qu’être scandalisés et révoltés par les propos de Mme Joissains.

Aix en Provence, le 11 juin 2013

Aix Solidarité – Association des Travailleurs Maghrébins de France – Ligue des droits de l’Homme – Europe Ecologie Les Verts - Parti Communiste Français – Parti de Gauche – Parti Occitan – Parti Socialiste – Unis pour un Monde Solidaire / FASE

*************************************************************************

Si vous souhaitez visualiser et si vous le souhaitez seulement voici une partie de l'inauguration honteuse d'Aix-en-Provence, à la fin vous pourrez entendre la maire (droite extrême) féliciter et remercier l'ancien maire (PS)  

 

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :