Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Edith Piaf, c'est un peu le symbole de la chanson française dans le monde entier.

126352-edith-piaf-156x133-1En taille elle n'était pas très grande pourtant notre Edith, mais son talent lui, était immense.

Edith Piaf c'était à la fois la rue, l'amour, la passion, la générosité, la gouaille, un charisme d'enfer, une voix unique et l'envie d'en découdre, d'arriver au sommet quoiqu'il en coûte.

Et puis Edith Piaf n'était pas seulement une interprète époustouflante, elle était aussi une véritable dénicheuse de talents : grâce à elle, beaucoup d'artistes ont pu avoir leur chance, les hommes notamment, ses amants en particulier, de Montand à Bécaud en passant par Moustaki : «Allez venez Milord».

Mais voilà, le destin n'aime pas trop ces personnages hors du commun, inimitables, irremplaçables, ces êtres de génie qui défient la vie en se fichant de la mort : «Non, rien de rien, non, je ne regrette rien».... En effet, la plupart de ces artistes d'exception ne font pas de vieux os sur cette planète bien trop terre à terre pour eux. Ainsi, Edith n'avait pas cinquante ans quand elle a nous a quitté.

(«Peu m'importe, si tu m'aimes, je me fous du monde entier»), les ruptures, les chagrins (la mort de Marcel Cerdan), la chanson, le spectacle.

Mais pour longtemps encore, son nom restera gravé dans toutes les mémoires.

Pendant l'occupation allemande, Edith, qui a définitivement troqué « La Môme Piaf » contre « Edith Piaf », continue à donner des concerts, mais ne cède pas face à l'occupant nazi : elle chante des chansons à double sens, évoquant la résistance sous les traits d'un amant («Tu es partout»), et protège les artistes juifs menacés par la milice et les allemands.

Notre chère Edith Piaf meurt le 11 octobre 1963, quelques heures avant Jean Cocteau, l'un de ses meilleurs amis.

Nous ne l’oublierons jamais. 

 

gif-anime-fleur-12-gratuit.gif
fleurs-roses-63.gif
Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :