Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’ANPROMEVO : Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS

Membre d’honneur : Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons

 

L’ANPROMEVO

 

L’association a été déclarée à la préfecture de police le 7 avril 2006. Voici quelques extraits de ses statuts :

ARTICLE 1er : Constitution et dénomination

Entre les soussignés

Thierry Basset, Jean-François Gavoury, Safia Hammoutène, Jean-Philippe Ould Aoudia, Madeleine Ould Aoudia,

il est fondé une association, régie par la loi du 1er juillet 1901 modifiée relative au contrat d’association, ayant pour dénomination : Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS, dite "ANPROMEVO".

ARTICLE 2 : Objet

Cette association a pour buts :

  • d’assurer, par les voies et moyens strictement conformes aux dispositions des lois et règlements en vigueur, la protection de la mémoire de l’ensemble des victimes - décédées, disparues ou survivantes, quelle que soit ou ait été leur nationalité - des crimes, tentatives de crimes, attentats et actes terroristes commis par les membres ou au nom de l’Organisation armée secrète (OAS) ;
  • de participer, en l’accompagnant ou en l’encadrant, à la défense des intérêts tant matériels que moraux des parents et enfants des victimes de ladite organisation, sur demande formulée à titre individuel ou collectif ;
  • de prévenir, de quelque manière que ce soit, les atteintes à l’honneur et à la dignité des victimes de l’OAS et de célébrer leur souvenir pour celles d’entre elles qui sont décédées ;
  • de développer toutes initiatives tendant à établir ou restaurer la vérité historique des faits imputables à l’OAS, qu’ils aient été commis en Algérie ou sur l’actuel territoire national, et, à tout le moins, de lutter contre toute forme de révisionnisme ou de négationnisme dont ils ont été, sont ou pourraient être l’objet.

ARTICLE 3 : Siège social et adresse électronique

Le siège social est fixé à Paris, 106 rue de Lourmel (75015).
L’association a pour adresse électronique :
anpromevo@noos.fr.

 Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons

LES BUTS QUE NOUS POURSUIVONS :
Se souvenir et Agir :
Pour honorer la mémoire de ces victimes, une Association a été créée en 1988, Serge JOUIN en fût son premier président.
Elle a pour but :
* de rappeler le sacrifice de Max Marchand et de ses Compagnons assassinés par l'O.A.S. le 15 mars 1962 à EL-BIAR (Algérie).
* d'honorer également toutes les autres victimes de l'intolérance et du fanatisme.
* de faire sortir de l'oubli, par des moyens appropriés, leurs publications (bulletins, conférences, concours, prix et récompenses, etc...).
* de poursuivre l'oeuvre humanitaire qu'ils avaient entreprise dans le sens de la fraternité et de la paix.
* de faire éclater, en toutes circonstances, la vérité sur les crimes commis.
A l'heure actuelle, cette association compte plus de 300 membres en France, dans les départements d'outre mer et l'étranger. Tous n'ont pas connu Max Marchand et ses Compagnons, mais ils ont adhéré à l'Association par conviction : ils croient à la tolérance, à l'humanisme, à la fraternité, à la solidarité et à la paix. Si vous, qui venez de lire ce texte, croyez à ces valeurs, nous serions heureux de vous accueillir pour travailler ensemble, au sein de l'Association.
Tous les ans nous nous réunissons lors de l’assemblée générale. Au moins deux colloques annuels, dont un à Paris nous donnent l'occasion de rendre hommage à nos amis disparus et de perpétuer leur souvenir. Nous éditons trois fois par an un bulletin de liaison (bulletin d’information ou numéro du Lien).
Une délégation se rend en Algérie tous les ans pour la commémoration du 15 mars 1962.
A l'heure où en Méditerranée et en Europe montent les intolérances et les haines, où les intégrismes broient l'homme, à l'heure où les anciens de l'O.A.S. paradent sur les estrades, à l'heure où nos sociétés créent massivement du chômage, de l'exclusion et où l'économie a perdu l'idée même de l'homme, le combat des "Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons" est toujours actuel et doit être poursuivi. Le 21ème siècle sera celui de la barbarie ou de l'humanisme.
Parions avec les jeunes générations que la barbarie reculera".

Qui  sommes-nous ?

Rappel des faits :

Dès l'aube du 15 mars 1962, l'O.A.S, ( Organisation Armée Secrète ) une organisation terroriste, déclenche en Algérie une journée d'attentats quasiment ininterrompus.
Ce jour là, à El-Biar, sur les hauteurs d'Alger, Max Marchand, chef des Centres Sociaux Educatifs a réuni dans les locaux du service tous les cadres venus de toute l'Algérie. Soudain un groupe de six hommes fait irruption dans la cour. Trois de ces hommes y mettent en batterie des fusils-mitrailleurs tandis que les trois autres se dirigent vers la salle de réunion. Celui qui commande l'action entre dans la salle, sort un papier de sa poche et, sans précipitation aucune, appelle des noms : Eymard Robert, Basset Marcel,  Feraoun Mouloud, Hammoutène Ali, Marchand Max et Ould Aoudia Salah. Les six hommes quittent la salle et sont conduits vers le mur de l'établissement qui leur est désigné par l'un des hommes.
Et soudain c'est la fusillade, l'un des fusils-mitrailleurs et les mitraillettes crachent en longues salves les balles meurtrières. Les six corps tombent les uns sur les autres.
La fusillade s'arrête aussi brutalement qu'elle a commencé mais quelques coups de feu isolés continuent : ce sont les coups de grâce.
Plus rien ne se produit, le groupe d'assassins s'est enfui, les gens sortent de tous les bureaux. Il est impossible de décrire l'effroi des témoins à la vue des six corps hachés par les tirs des armes de gros calibre. Six fonctionnaires de l'Education Nationale sont là, figés dans la mort, six victimes innocentes.
Un meurtre parmi tant d'autres ? Pas du tout ! La fin brutale d'une vindicte dont on poursuivait les responsables des Centres Sociaux Educatifs depuis leur création.

 

Hommage Max Marchand

 A la mémoire de Marcel BASSET, Robert EYMARD, Mouloud FERAOUN, Ali HAMMOUTENE, Max MARCHAND, Salah OULD AOUDIA.

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :