Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

macias_belarbi_02.jpg

Né dans une famille juive, à constantine. Il a côtoyé une famille de tradition musicale du maalouf, son père était violoniste dans l’orchestre de Raymond Leyris dit Cheikh Raymond, mais il apprend aussi la guitare avec des amis gitans, ce qui lui vaudra le pseudonyme du petit Enrico, qui se transformera par la suite en son prénom d’artiste. Il a choisi son nom d'artiste d'après un boxeur des années 50 (Raul Macias).
D’abord instituteur en 1956, il rejoindra l’orchestre de Cheikh Raymond. La mort de ce dernier, symbole de l’échange entre les communautés d’Algérie, assassiné par le FLN en 1961, décide Gaston Ghrenassia et sa famille à quitter l’Algérie, ce qu’ils font le 29 juillet 1961, un peu avant la fin de la Guerre d'Algérie, alors qu’il allait célébrer son union avec Suzy, la fille de Raymond Leyris.
Installé à Paris, il travaille irrégulièrement jusqu’à ce qu’il fasse la première partie d’un concert de Gilbert Bécaud et passe à la télévision dans l’émission Cinq colonnes à la une. Il adopte alors le pseudonyme d’Enrico Macias.
Reconnu internationalement et chanteur de la paix, il reçoit le titre de chanteur de la paix en 1980 de Kurt Waldheim.
En 1985, il reçoit la Légion d'honneur de Laurent Fabius. Il est promu au grade d'officier en avril 2007.
S’il a grandi dans la musique arabo-andalouse ou la musique judéo-arabe selon ses propos, il se lance rapidement à son arrivée en France dans des chansons de variétés orientalistes (J’ai quitté mon pays, Les filles de mon pays).
Son style sur ses disques évolue vers une musique moins marquée et plus facilement accessible au grand public ; il reste néanmoins attaché à ses racines musicales dans les chansons qu’il interprète en concert - où en 1979 quand il invite les Gipsy Kings à assurer sa première partie à l’Olympia après qu’il eut fait de même avec la chanteuse Daniele Danaé.

  

 

 

  vz6mh5is

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :