Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2014-01-08hollande-audin.jpg

François Hollande à Alger devant la stèle hommage à Maurice Audin

 en décembre 2012

http://www.humanite.fr/monde/ce-jeudi-dans-lhumanite-affaire-audin-reconnaitre-556539

  • Josette Audin: "Aussaresses est un être immonde qui a menti toute sa vie". Très critique sur le livre de Jean-Charles Deniau, la veuve de Maurice Audin attend que l’État français condamne la torture, comme l’avait fait Jacques Chirac à propos de la rafle du Vél’d’Hiv.
  • "L’État doit reconnaître avoir couvert la torture"

Un témoignage posthume du tortionnaire Aussaresses accrédite la thèse de l’assassinat de Maurice Audin par l’un des membres de l’escadron de la mort qui opérait, en 1957, à Alger, sous les ordres de Massu.

Le voile sera-t-il un jour levé sur le mensonge d’État qui entoure l’assassinat de Maurice Audin, ce jeune mathématicien communiste enlevé et torturé par les parachutistes à Alger, en juin 1957? À défaut de preuves, l’enquête du journaliste Jean-Charles Deniau, la Vérité sur la mort de Maurice Audin (éditions des Équateurs), livre un témoignage posthume, celui du général tortionnaire Paul Aussaresses, décédé le 3 décembre dernier. L’auteur avait déjà signé, en 2008, un livre d’entretiens avec ce militaire condamné en 2004 pour apologie de la torture et exclu de l’ordre de la Légion d’honneur.

Tué par les militaires

En fait de révélations, les propos d’Aussaresses rapportés par Deniau accréditent l’hypothèse avancée par la journaliste Nathalie Funès. Dans une enquête publiée en mars 2012 par le Nouvel Observateur, celle-ci révélait l’existence d’un document inédit, conservé dans les archives de la Hoover Institution, à l’université de Stanford, en Californie. Il s’agit d’un manuscrit du colonel Godard, ancien commandant de la zone Alger-Sahel. Ce document contredit la thèse officielle selon laquelle Maurice Audin se serait évadé lors d’un transfert. Il confirme que le militant communiste a été tué par les militaires qui le détenaient et mentionne le nom de celui qui l’aurait assassiné...

 

 

http://www.francetvinfo.fr/france/video-les-aveux-posthumes-du-general-aussaresses-on-a-tue-audin_500432.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20140109-[lestitres-coldroite/titre1]-[facebook]

Les aveux posthumes du général Aussaresses  "On a tué Audin"

Dans un document diffusé en exclusivité dans le Grand Soir 3 du mercredi 8 janvier, le général Aussaresses avoue au journaliste Jean-Charles Deniau qu'il a donné l'ordre de tuer Maurice Audin.

"On a tué Audin", confesse, le souffle court, le général Paul Aussaresses, mort le 3 décembre dernier, dans un document inédit diffusé en exclusivité dans le Grand Soir 3 du mercredi 8 janvier. Ces aveux posthumes ont été recueillis par le journaliste Jean-Charles Deniau, invité du journal, qui publie La vérité sur l’affaire Audin aux éditions Les Equateurs, jeudi 9 janvier.

"On l'a tué au couteau pour faire croire que c'était les Arabes qui l'avaient tué", répond dans l'extrait sonore le tortionnaire à Jean-Charles Deniau, qui lui demande de préciser les circonstances de la mort de Maurice Audin, professeur de mathématiques à l’université d’Alger, assassiné en juin 1957 par les parachutistes français et porté disparu depuis.

"Qui c'est qui a décidé de ça ? C'est moi", poursuit le général Aussaresses. Invité par Jean-Charles Deniau à ne dire que la vérité, l'ancien militaire conclut :"La vérité, c'est qu'on a tué… J'ai dit : 'Il faut qu'on tue Audin'." 

 


Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :