Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 rubon51-c1d26

La Fondation pour la mémoire de la Guerre d’Algérie sera installée le 19 octobre

 

 
Date de publication : mardi 21 septembre 2010


LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME DE TOULON

 NOUS INFORME

Il n’y a sans doute pas de hasard ... alors que le film Hors la loi de Rachid Bouchareb sort sur les écrans français, le secrétariat d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants publie un communiqué annonçant que Hubert Falco installera aux Invalides le 19 octobre prochain « la Fondation pour la mémoire de la Guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de la Tunisie, prévue par la loi du 23 février 2005 » [1].

« Une fondation au service de l’histoire » selon Hubert Falco ... une fondation récusée par de très nombreux historiens, mise en place par un homme politique qui n’hésite pas à faire régulièrement fleurir un monument d’hommage aux « Martyrs de l’Algérie française » ... « une fondation sous influence militaire ».

 

La Fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie installée le 19 octobre

[AFP – 20 septembre 2010 14h56]

 

La Fondation pour la mémoire de la Guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de la Tunisie, sera installée aux Invalides le mardi 19 octobre par le secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants Hubert Falco, annonce lundi un communiqué du ministère.

Voulue par l’ancien président Jacques Chirac, cette fondation a été inscrite dans la loi du 23 février 2005 « portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés ».

L’idée avait cependant fait long feu en raison des tensions soulevées, en France comme en Algérie, par des dispositions de l’article 4 de la loi, abrogées depuis, qui recommandaient aux enseignants de vanter auprès de leurs élèves « les aspects positifs de la colonisation ».

En décembre 2007, Nicolas Sarkozy en avait relancé l’idée jugeant que « cette fondation devra aider à la réconciliation des mémoires : mémoire des anciens combattants, mémoire des rapatriés, mémoire des harkis, mémoire des Algériens, mémoire des historiens ».

« Au terme de plusieurs mois de travaux préparatoires, cette Fondation a été reconnue d’utilité publique par un décret du 3 août 2010 [2]. Elle sera installée aux Invalides par Hubert Falco le mardi 19 octobre. A cette occasion, son premier conseil d’administration se réunira et élira son président », indique un communiqué du secrétariat d’Etat à la Défense.

Il existe en France plusieurs fondations mémorielles créées autour de la Seconde Guerre mondiale (fondations pour la Mémoire de la Shoah, Charles de Gaulle ou de la France Libre). « Leur travail permet l’accès d’un large public à la compréhension d’une époque douloureuse. »

« C’est en s’inspirant de leur modèle qu’a été conçue la Fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie, des combats de Tunisie et du Maroc », indique le texte ministériel.

Elle bénéficiera d’une dotation en capital de 7,2 millions d’euros apportés par l’Etat ainsi que par trois associations d’anciens combattants : la Fédération nationale André Maginot, les "Gueules cassées" et Le Souvenir français, une fondation qui n’a pas été demandée par les harkis, ainsi que Fatima Besnaci-Lancou  l’expose cliquez ici.


Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :