Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Verfeil (Haute-Garonne)

«La guerre d'Algérie était une véritable guerre»

201310152045-full.jpg

201310141857-full.jpg

Plus de 350 personnes ont célébré le 40e anniversaire de la Fnaca de Verfeil. / Photo DDM-EV

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/14/1730624-verfeil-la-guerre-d-algerie-etait-une-veritable-guerre.html 

Il y avait foule dimanche pour célébrer le 40e anniversaire du comité de Verfeil de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA), en présence de Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants. Reçu par Hervé Dutko, maire, Pierre Dupeyron, président du comité de la FNACA de Verfeil, et Guy Darmanin, président de la FNACA, le ministre a déposé une gerbe au monument aux morts et décoré sept anciens combattants en présence de nombreux élus.

«Je tenais à être ici aujourd’hui pour saluer le travail que vous menez», déclarait Kader Arif à l’attention de Pierre Dupeyron et du comité, devant plus de 350 convives réunis sur l’esplanade du centre culturel En Solomiac.

Visiblement ému, Pierre Dupeyron a lui salué une promesse qu’il sait gré au ministre d’avoir tenu. «Je suis heureux de remercier Kader Arif d’avoir porté devant le Sénat la loi rendant officielle la date du 19 mars 1962, cessez-le-feu de la guerre d’Algérie», a-t-il souligné. La cérémonie s’est clôturée par un repas dansant dans l’Espace Roger-Vilespy.

Premier bilan

Kader Arif a aussi tiré un premier bilan de la loi adoptée le 8 novembre 2012 entérinant la date du 19 mars comme Journée nationale à la mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

«On me disait qu’il y aurait polémique. Une date avait été choisie (5 décembre, N.D.L.R.), elle existe d’ailleurs toujours et j’ai refusé de la supprimer, a-t-il rappelé. On maintient ces deux dates et les gens choisissent. Je m’aperçois avec beaucoup de plaisir que les choses sont beaucoup plus apaisées que ce que l’on m’avait dit. On a mis du temps à reconnaître que la guerre d’Algérie était une véritable guerre. On est en train de sortir de ce qui est une blessure mal guérie pour essayer d’arriver à cette mémoire apaisée que je souhaite».

Emmanuel Vaksm

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :