Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Algerie_medium.gif

  panneau-clichy.png

  clichy-sous-bois_114310.jpg

http://www.ville-clichy.fr/index.php?Rub=978



La journée de commémoration a débuté par des dépôts de gerbes devant le monument commémoratif de la rue du 19 mars 1962 puis devant le monument aux morts du cimetière Nord.
Manuel Allamellou a insisté sur l’importance de réconcilier les mémoires autour de cet héritage historique lourd :
"Il nous appartient de refuser l’oubli de cette histoire dont nous sommes les héritiers. Alors que la reconnaissance de cette guerre et des exactions qui furent commises est intervenue trop tardivement, en 1999, c’est aujourd’hui le temps du recueillement et du souvenir à la mémoire des victimes civiles et militaires. C’est un moment privilégié de réflexion, d’éducation à la citoyenneté et de renforcement des liens intergénérationnels."
Plusieurs anciens combattants étaient présents dont Jacques Pancher, président de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) de Clichy qui a rendu hommage aux 30 000 soldats français morts pour la France : "Le 19 mars 1962 est un indispensable rendez-vous mémoriel unissant toutes les mémoires blessées de la guerre d’Algérie, dans un esprit de tolérance et de réconciliation", a-t-il déclaré. 
Le maire a ajouté que Clichy avait été
"une ville pionnière de la réconciliation franco-allemande, notamment avec le jumelage avec Heidenheim en 1948. Il faut aujourd’hui fédérer la même démarche avec l’Algérie. Le moment est venu d’encourager ce dialogue même si une majorité de communes n’est pas décidée à commémorer cet événement. Il a fallu beaucoup de temps à la France pour accepter ce débat et pourtant quand on regarde l’histoire de la France, il y avait un processus irréversible d’indépendance des pays, la Tunisie et le Maroc en 1956, l’indépendance des pays d’Afrique noire francophone en 1960, qui n’étaient que la prolongation du discours de Brazzaville du Général De Gaulle qui avait créé cet espoir dont l’Algérie ne pouvait pas rester à l’écart."

 

    

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :