Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vers une seule journée pour commémorer tous les conflits ?

 SAONE-ET-LOIRE.jpg

 

Une seule journée en mémoire de tous les conflits, les associations d’anciens-combattants refusent pour le moment d’en entendre parler. Photo archive Benoit Montaggioni.

« Mémorial Day » : le terme est emprunté aux Américains, il désigne une unique journée annuelle dédiée à la mémoire des combattants.

En France, l’idée fait doucement son chemin, mais le projet fait d’ores et déjà bondir les associations d’anciens-combattants.

En Saône-et-Loire, la FNACA (Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie) a été la première à réagir.

Ses 9000 membres refusent pour le moment d’entendre parler de «Mémorial day» à la française.

«Je n’ai que 74 ans, je ne voudrais pas qu’on me fasse mourir avant l’heure», lance Paul Vincent, le vice-président départemental de la FNACA. Dans un communiqué daté du 5 mai, les anciens combattants dénoncent «toutes les tentatives qui banaliseraient les sacrifices de tous les acteurs des pages historiques et tragiques de l’histoire contemporaine de la France.»

Les anciens combattants ne sont pourtant pas arc-boutés sur leur position. «Nous avons une vieille devise, explique Paul Vincent, nous ne sommes pas pour le tout ou rien, mais nous ne sommes pas non plus pour le n’importe quoi.»

Alors un mémorial day, pourquoi pas, mais pas tout de suite : «Aujourd’hui c’est trop tôt, mais dans 10 ans peut-être. Nous comprenons bien les difficultés de nos maires à organiser aujourd’hui une cérémonie dans chaque commune, mais s’il vous plaît attendons encore quelques années.»

Une chose est sûre, si un « mémorial day» devait un jour être instauré en France, les anciens combattants n’accepteront pas qu’il soit un simple gadget.

«Il faudra que ce soit un jour férié, que tous les enfants des écoles puissent y assister après avoir été préparés par leurs enseignants. Le souvenir de nos camarades ne doit jamais disparaître.»

Pour les anciens combattants il faudra aussi trouver une date qui ne sera ni le 11 novembre (14-18), ni le 8 mai (39-45) ou même le 19 mars (Algérie), «pour ne privilégier aucun conflit». Paul Vincent, lui, propose le 18 juin : «l’appel de De Gaulle est un symbole fort pour tout le monde combattant francophone.»

B.Montaggioni

 

Écuisses

La FNACA souvent présente

 Ecuisses.jpg

 

Une dynamique équipe de bénévoles. Photo T. V. (CLP)

Georges Duband, président du comité FNACA d’Écuisses et son équipe, répondent souvent présents, lorsqu’il s’agit d’aider à une quelconque organisation où de prêter main-forte à une association.

Dernièrement, la municipalité d’Écuisses a organisé une soirée-conférence sur la ligne de démarcation. La soirée a été passionnante pour les gens de la région d’autant que la ligne de démarcation traversait le canton de Montchanin. Aussi, lors de la soirée, il fallait assurer l’intendance (buvette), spontanément, les bénévoles de la FNACA ont assuré cette tâche.

T. V. (CLP)

perrecy-LES-FORGES

Commémorations et rester à l'écoute

 Perrecy-les-Forges

 

Le comité directeur. Photo B. M. (CLP)

Comme tous les lundis, le comité directeur de la section locale de la FNACA, animé par son président, Daniel Comte, se réunit au local des rives du Plessis à partir de 17 heures.

Au programme de cette réunion, la préparation des différentes manifestations ou la FNACA sera présente, comme les cérémonies commémoratives du 8 Mai, le challenge du souvenir, la remise de médailles et commémoration au commisssariat de police, etc.

De plus, le président Comte organisera, le 23 mai, une réunion de bureau afin de déterminer les prochaines actions de la FNACA, mais aussi faire le point sur les dossiers en instance.

Bien entendu, la FNACA est à votre disposition pour l’obtention de votre carte du combattant, retraites, assistance et pour vous informer et vous aider sur les sujets qui vous touchent et il vous invite à venir tous les lundis au Plessis.

Bernard MASSAL (CLP)

 

La Chapelle-thècle

Loto de la FNACA

 La-Chapelle-Thecle-copie-1.jpg

 

Lors des parties  Daniel BESSONNAT (CLP)

La salle polyvalente a fait le plein très tôt dimanche pour le loto du comité de la FNACA du président Michel Quillard.

Parmi les gagnants, citons Michèle Tricaud de Romenay pour le lave-linge, Brigitte Devimieux, de Montrevel-en-Bresse pour le sèche-linge et Charles Michel de Mâcon pour le téléviseur.

Le comité local accueillera la réunion du Comité départemental de la FNACA le 20 mai.

 Photo Daniel Bessonnat (CLP)

 

MARTIGNY-LE-COMTE

  Thé dandant de la FNACA

 


Thé dansant FNACA Martigny 71220 par cpweb
Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :