Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’ANCAC  rédige une motion sur les droits à réparation

 getCAEHCOXC.jpg

 

Les membres de l’ANCAC ont mis noir sur blanc leurs revendications

 Photo T. V. (CLP)

L'association nationale des Cheminots anciens combattants, présidée par Paul Boirot, a tenu son assemblée générale, mardi après-midi, salle du PLM.

 Cette association loi 1901, a pour but de regrouper, les agents des Chemins de fer en activité et retraités de la SNCF, et des réseaux secondaires de France, anciens combattants de toutes les guerres, et campagnes coloniales, prisonniers, déportés ainsi que leurs ayants droit, veuves ascendants et descendants.

Rappelons que l’ANCAC a été la première organisation à revendiquer l'égalité des droits à la campagne double des cheminots anciens combattants en Afrique du Nord.

Elle se félicite d'avoir rallié à ce combat les associations regroupant la plupart des anciens combattants fonctionnaires et assimilés, et d'avoir attiré l'attention des pouvoirs publics pour qu'ils se prononcent favorablement sur la légitimité de ce droit spécifique. Mardi, les responsables de la section locale, ont dressé les bilans tant des activités que financier.

Onze exigences prioritaires

Au chapitre des revendications, Paul Boirot a précisé que l'ANCAC a constaté avec amertume que dans le projet du budget 2011 des anciens combattants et victimes de guerre, les engagements pris par le Président de la République n'ont pas été tenus.

Et de préciser : « les anciens combattants et victimes de guerre ont déjà versé leur tribut en donnant à la patrie leur sang et des années de leur jeunesse. C'est pourquoi, ils ne sauraient tolérer qu'ils soient condamnés à une double peine… »

Aussi une motion sur les droits à réparation comportant onze exigences prioritaires. Elle sera remise au député pour être étudié à l'Assemblée Nationale.

Thérèse VERDREAU (CLP)

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :