Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

image 65313631

Paris, le 15 octobre 2010

 

LETTRE OUVERTE

au président de la République 

 du 29ème CONGRES NATIONAL

LA FNACA A DIJON

 DU 8 AU 10 OCTOBRE 2010

 

Monsieur le Président de la République,

Vous avez donné, en 2009, une solennité particulière à la commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918 en invitant la chancelière allemande Madame MERKEL à participer aux cérémonies à l'Arc de Triomphe de Paris et à y déposer une gerbe. Cet acte constituait la continuité de ce qui avait été entrepris par vos prédécesseurs :

  • le Général de GAULLE, recevant dès 1963 (un an après la fin de la guerre d'Algérie alors qu'il avait les mains libres pour entamer une politique européenne plus soutenue) le chancelier ADENAUER à Colombey-les-Deux-Eglises.
  • Le Président MITTERRAND et le Chancelier KHOL à Verdun.
  • Sans oublier les actions moins spectaculaires mais allant dans le même sens, des présidents GISCARD D'ESTAING et CHIRAC.

Ces démarches, et la vôtre en particulier, marquent ainsi la fin d'un antagonisme et constituent un acte de Paix.

On peut raisonnablement penser que, dans quelques années, un acte de même importance sera accompli vis-à-vis de l'Algérie, le dernier pays avec lequel nous avons été en guerre (le terme guerre est officiel depuis 1999). Cela arrivera, peut être, dans le cadre de l'Union de la Méditerranée et lorsque la plupart des acteurs de ce dernier conflit auront, hélas disparu, (comme cela a été le cas pour la guerre de 1914-1918).

Mais alors, quel jour choisir ?

On voit mal la France et l'Algérie commémorer ensemble le 5 décembre qui n'a aucune signification historique. Le seul jour convenable est celui du Cessez le Feu officiel, c'est-à-dire le 19 mars.

Encore faudra-t'il que cette date soit officiellement inscrite au calendrier des commémorations de la République.

Vous avez là un acte important et historique à préparer en officialisant, dès maintenant, cette date. Vous laisserez ainsi une trace dans l'Histoire qui sera écrite par vos successeurs et nos héritiers.

Recevez, Monsieur le Président de la République, les respectueuses salutations des anciens combattants qui essaient, depuis toujours, de travailler pour la Paix entre les peuples.

 

    

Wladyslas MAREK
Président National

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :