Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

logo-copie-1.png

AVERTISSEMENT : SUR CE SITE TOUTES LES TENDANCES POLITIQUES D'ANCIENS COMBATTANTS TEMOINS DE LA GUERRE D'ALGERIE SONT RESPECTEES ET RESPECTABLES ET ACCEPTEES POUR ETRE MIS EN LIGNE PAR LES ASSOCIATIONS CI-DESSOUS :

Le Site « Une Mémoire Partagée » est géré conjointement par :

 

 

 

brassens1-150x150

François Brassens

( ancien combattant)


Après ses classes préparatoires passées dans le 2eme Génie à Metz, François Brassens devient instructeur dans les Transmissions.

Un jour, sans en connaître la raison exacte, il est affecté en Algérie, en plein cœur du Sahara, près de Regan, au Centre Saharien d’Expérimentation Militaire où il doit parfois supporter des températures avoisinant les 50°.

Le 3 février 1960, à 7h04, vêtu « d’un short et d’une simple chemisette », il est témoin de l’explosion de « Gerboise Bleue », la première bombe atomique française. Il raconte ici en détail l’explosion et ses conséquences, sur lui-même, les autres soldats ou les populations locales.

Deux mois plus tard, en pleine nuit, explose « Gerboise Blanche », la seconde bombe atomique française. «Personne ne nous avait averti. On ne l’a su qu’après qu’ils avaient fait sauter la bombe…» raconte François Brassens.

Aujourd’hui, après avoir milité durant des années au sein de l’A.V.E.N. (Association des Vétérans des Essais Nucléaires), il attend le résultat du cinquième projet de loi censé venir en aide à tous les vétérans irradiés lors des différentes explosions nucléaires.

 


*************************************************************************

Témoignage de Jean Clavel

 jean-clavel-150x150

Jean Clavel

(ancien combattant)

À 20 ans, s’inspirant d’autres «soldats du refus», Jean Clavel écrit au Président de la République pour lui signifier son refus d’aller combattre en Algérie. Inculpé pour refus d’obéissance, il est traduit devant un tribunal militaire, condamné à 8 mois de prison puis placé en «section spéciale» au pénitencier militaire d’Albertville pour finalement être incarcéré dans la section spéciale de Timfouchi, au fond du désert sud-saharien…

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :