Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

ar_12315.jpgAGDE - POURQUOI LA FNACA COMMEMORE  le 19 MARS 1962
DATE DU  CESSEZ-LE-FEU EN ALGERIE


Réponse à un article paru dans l'Agathois du 15 mars 2012, émanant de l'UNC et de l'Amicale des Français d'Afrique du Nord, co-signé de Messieurs CONNAN Pierre et CRABA Robert.

C'est quasiment devenu une tradition dont on se priverait volontiers ; à pareille époque, ressurgit la polémique entourant la date commémorative concernant la fin de la guerre d'Algérie. Il faudrait formuler le voeu que chacun respecte les idées de l'autre et fasse preuve de tolérance.

Nous n'avons pas l'intention de poursuivre une polémique stérile, car nous avons mieux à faire, à savoir poursuivre et développer une action efficace pour défendre, tous ceux marqués par la guerre d'Algérie, du Maroc et de la Tunisie, droits encore contestés par le gouvernement, comme par ses prédécesseurs

Ceci étant précisé, il ne nous était pas possible de rester sans réagir, concernant notre date du souvenir du 19 mars 1962 .
Oui la FNACA " commémore " et non célèbre le cessez-le-feu du 19 mars 1962, ceci depuis 1963, c'est ce jour-là, qu'elle rend hommage aux 30000 militaires Français tombés en Afrique du Nord, ainsi qu'aux victimes civiles de ce conflit qui a marqué toute une génération de 1952 à 1962.
Elle a le soutient de 21000 Conseils Municipaux, de 55 voeux de Conseils Généraux, de 15 voeux de Conseils Régionaux et de 49 Unions Départementales U.F.A.C. ont adopté le voeu pour l'officialisation du 19 mars 1962.
Il ne faudrait pas oublier, que le 8 avril 1962, 90,75% des Françaises et des Français ont approuvé la fin de la guerre d'Algérie, lors du référendum organisé par le Général De Gaulle. C'est aussi la vérité historique, l'histoire ne se refait pas avec une plume et ne s'efface pas d'un coup de gomme.
Ce sont donc des femmes et des hommes aux opinions diverses, qui ont approuvé la fin de la guerre d'Algérie le 8 avril 1962, sans pour autant soutenir obligatoirement toutes les décisions du Général De Gaulle Président de la République
Quatre sondages effectués séparément par l'IFOP et la SOFRES concernant la commémoration du 19 mars 1962, démontrent une proportion constante de cette date : 66% en 1991,  69% en 1996,  71% en 1997,  83% en 2007,  84% en 2012.
OUI notre Fédération, seule association spécifique à notre génération, poursuivra l'action entreprise pour l'officialisation du 19 mars 1962. Son action est opiniâtre ; le bon sens finira par triompher, nous en sommes convaincus,  car l'histoire de notre Pays est là pour lui donner raison.
La FNACA, préfère, au lieu de poursuivre cette polémique stérile que vous avez entamée, consacrer ses forces avec tous ceux qui à l'âge de 20 ans ont dû sacrifier les plus belles années de leur jeunesse, dont 300000 ont été marqués dans leur chair.
Les anciens combattants de la FNACA, se sont soumis aux lois de la République, ils ont obéi aux cadres de l'armée, ils ont fait leur devoir d'homme et de citoyen, ils n'ont pas de leçons de patriotisme à recevoir.
.
La FNACA d'Agde et ses 400 adhérents, ne critique pas les associations et amicales qui commémorent la fusillade de la rue d'Isly et les massacres d'Oran.
La FNACA est favorable à l'union, à la condition que certains nostalgiques de l'Algérie Française ne passe pas, pour des raisons que nous n'ignorons pas une partie de leur temps, à diviser la troisième génération du feu.
                                                

René CHIROUX
Président de la FNACA d'Agde

Officier de la Légion d'Honneur
Médaille Militaire
Croix de Guerre
Grand invalide de la Guerre d'Algérie.

René CHIROUX Président de la FNACA d'Agde (20-03-12)

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :