Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

201111034eb216cc3bee0-0-132086.jpg

  50 ans après la fin de la guerre d'Algérie, la FNACA ne baisse pas les bras

 et maintient ses revendications

http://www.lest-eclair.fr/article/culture-et-loisirs/un-congres-pour-rappeler-les-combats-de-la-fnaca

 Saint-Julien-les-Villas- « De 4 comités et 250 adhérents en 1989, nous sommes passés à 16 comités locaux pour 1 424 adhérents le 31 août dernier », a rappelé Jean Maurel, le président départemental de la FNACA, (Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, Maroc, Tunisie) lors du 11e congrès départemental qui s'est réuni samedi dernier à Saint-Julien-les-Villas.

L'occasion d'insister sur le dynamisme d'une fédération qui a encore des revendications presque 50 ans après la fin de la guerre d'Algérie.
Au premier rang desquelles, le choix du 19 mars comme date commémorative puisque « la FNACA ne reconnaît aucune autre date imposée sans concertation par le gouvernement ».

Dans ce sens, les comités locaux poursuivent leurs actions pour convaincre toujours plus de communes d'inaugurer des rues, des places, des squares et des stèles « 19 mars 1962 cessez-le-feu en Algérie ». 174 communes ont déjà adopté ce vœu dans le département.

Autre combat : que la mention « Mort pour la France » soit attribuée à ceux qui sont tombés en Algérie.
Ainsi avec une dizaine d'expositions « Guerre d'Algérie » organisées en 2011 dans l'Aube, différentes activités de représentativité, des actions d'entraide et de solidarité et des combats menés avec toujours plus de vigueur, la Fnaca n'est pas près de disparaître du paysage. « Là pour rappeler ses valeurs de fraternité, de convivialité et de solidarité », malgré encore un manque évident de reconnaissance de leur sacrifice.
 

Alexandra B.Trubat

 

 

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :