Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la feuille de route de l’OAS

 par le général Salan

 

 salan_oas_vaincra2-21629.jpg


article de la rubrique
les deux rives de la Méditerranée > jours de guerre
date de publication : vendredi 18 mars 2011



L’instruction n° 29, reprise ci-dessous dans son intégralité, est à juste titre considérée comme l’un des textes les plus importants de l’OAS. Rendue publique le 23 février 1962, par le général Salan, “chef suprême” de l’OAS, elle vise à organiser l’insurrection armée au moment du cessez-le-feu – il sera instauré le 19 mars suivant.

Cette directive, véritable déclaration de guerre civile, recense tous les crimes qui seront effectivement commis par l’OAS. On y trouve notamment les préconisations suivantes :
 encourager les autorités militaires à se rallier (I B 2),
 créer des “zones insurrectionnelles” (IV A),
 ouvrir systématiquement le feu sur les unités de gendarmerie mobile et de CRS (IV B 1),
 utiliser la foule dans les rues (IV B 8).

Un rappel succinct de faits qui se sont déroulés à Alger, entre la proclamation du cessez-le-feu le 18 mars et la fusillade de la rue d’Isly le 26 mars 1962, permet de prendre conscience de la responsabilité du général Salan en tant qu’auteur de cette instruction 29. On en retiendra notamment qu’au cours de cette semaine dramatique l’OAS avait décidé de faire la guerre aux gendarmes et CRS et de considérer les militaires français non ralliés à son combat comme des soldats ennemis [1].

Lire l'article intégral sur le Site de la Ligue des Droits de l'Homme de Toulon en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article4368

Tag(s) : #Associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :